Vous feriez mieux de travailler

Publié le 27 Nov 2016
Par Maria Constantinescu

Au départ, notre bulletin de novembre devait porter sur le rôle de la communication dans la prévention des manquements à l’éthique au sein des organisations.

Seulement, la nouvelle réalité que nous avons dû affronter à notre réveil le 9 novembre nécessitait un changement de sujet alors que nous réfléchissions aux leçons de communication à tirer de la toute dernière élection américaine, une campagne électorale marquée par de nombreuses premières.

Ces deux derniers mois ont suscité chez moi deux questions majeures :

  1. L’industrie des RP a-t-elle épousé aveuglément la technologie sans l’adapter aux exigences particulières de notre discipline? Notre industrie n’est pas la seule qui est particulièrement inadéquate quant à la maîtrise de l’analytique, mais, au cours des quelques dernières années, nous avons évidemment misé sur notre capacité à recueillir et interpréter correctement les données, afin de démontrer la valeur ajoutée et la pertinence des RP. Dans un monde où les employeurs et les clients s’attendent aux meilleures prévisions et compétences analytiques des relationnistes, nous devons arrêter d’étudier les données en vase clos et commencer à les lier à des motifs et des tendances élargies. L’élection 2016 aux États-Unis a prouvé que notre industrie a besoin d’une approche hybride et nous devons faire vite pour garder nos places à la table stratégique.
  2. En quête de résultats tangibles et de stratégies éprouvées, notre industrie s’est-elle distancée des concepts importants soulevés par les sciences sociales? Les disciplines telles que l’anthropologie, l’histoire, la psychologie, les sciences politiques et sociales, les beaux-arts et les études culturelles ne peuvent pas être relégués au second plans de nos stratégies. Tel que le Brexit et les dernières élections américaines le démontrent, nous ignorons les sciences sociales et cela, à nos risques et périls.

Cette édition spéciale de IABC/Montréal et vous a compilé des commentaires sur des sujets brûlants dans le but de souligner certains des domaines où les professionnels des RP ont beaucoup de rattrapage à faire. Nous espérons qu’ils vous feront réfléchir sérieusement avant d’entreprendre vos prochains gros projets. Informez-nous de ce que vous ajouteriez à la liste.

Le mois de novembre est presque terminé. Et il a été mémorable.